2015-08-31 19

Basilic (ocimum basilicum L.)

Lou balicot (en provençal)

Cher aux cuisinières provençales, mais aussi aux cuisiniers japonais : là-bas, les les feuilles sont trois fois plus grosses que chez nous, mais moins parfumées.

Originaire d'Asie méridionale, il est depuis toujours cultivé dans les jardins pour ses qualités aromatiques, ornementales, médicinales et mellifères*.

Il parfume notre soupe au pistou, mais il aide aussi à la digestion, est un tranquillisant qui calme les angoisses et favorise le sommeil. On Peut le préparer en infusion. Vous pourriez aussi l'utiliser en bains de bouche en cas d'aphte.

Autrefois, dans nos vieilles maisons provençales, il y en avait toujours un pot sur la fenêtre : il éloignait les mouches et les moustiques.

Pour faciliter la digestion, faites une infusion* de feuilles sèches (1 cuillerée à soupe par tasse) et buvez 3 tasses par jour en cure de quelques jours.

Boire une tasse d'infusion le soir avant le coucher permet de retrouver le sommeil.

Pendant toute la période de croissance de la plante, utilisez les feuilles fraîches de la même manière que les sèches.

 

*

Mellifère : Se dit d'une plante dont le nectar est récolté par les abeilles pour élaborer le miel.

 

Infusion : L’infusion est une méthode d'extraction des principes actifs et/ou des arômes d'un végétal par dissolution dans un liquide initialement bouillant que l'on laisse refroidir. Le terme désigne aussi les boissons préparées par cette méthode, comme les tisanes, le thé par exemple.