hysope

Hysope officinale (hysopus officinalis)

Digestive et vermifuge*, comme la sauge, l'hysope lutte contre la transpiration. Mais c'est surtout son efficacité sur les voies respiratoires qui lui vaut son succès.

Elle supprime la toux, facilite l'expectoration, la respiration des asthmatiques et des personnes oppressées. En gargarismes, elle soulage les angines.

Préparez-la en légère décoction* pendant 2 minutes, à raison d'une cuillèrée à soupe de plantes par tasse.

Vous pouvez aussi la préparer en infusion* à raison d'une cuillerée à café de pousses feuillées et/ou fleuries par tasse.

Dans les deux cas buvez 2 ou 3 tasses par jour.

En cas de rhume, pour dégager les fosses nasales, faites une inhalation* de 50 g pour 1 litre d'eau bouillante pendant 10 à 15 minutes.

 

*

Vermifuge : Un vermifuge est un produit destiné à éradiquer et expulser les parasites intestinaux, et en particulier les vers.

Décoction : Pour réaliser une décoction, les parties de plantes sont, si nécessaire, coupées et fractionnées, puis placées dans l'eau froide. Le mélange est porté à ébulition et maintenu à température pendant une durée variable, généralement entre deux et quinze minutes, puis il refroidit avant d'être filtré, à l'aide d'une passoire par exemple.

 Infusion : L’infusion est une méthode d'extraction des principes actifs et/ou des arômes d'un végétal par dissolution dans un liquide initialement bouillant que l'on laisse refroidir. Le terme désigne aussi les boissons préparées par cette méthode, comme les tisanes, le thé par exemple.

Inhalation : Le malade respire la vapeur d'eau chargée de principe actif, la tête au dessus d'un récipient et recouverte d'un linge.