sauge

Sauge officinale (salvia officinalis)

Antisudorale*, la sauge diminue la transpiration. Stimulante, elle redonne de l'energie, tout en équilibrant le système nerveux.

Elle favorise et régularise les règles et en calme les douleurs. Elle est idéale pour les troubles de la ménopause.

Une autre indication concerne la digestion. Autrefois en Provence, l'usage était de mâcher une feuille de sauge avant un bon repas.

Contre la diarrhée, les gaz, les reflux gastriques, prenez l'infusion comme indiquée ci-dessous.

Ses propriétés antispasmodiques* sont dues à la présence de camphre dans son huile.

La sauge soigne aussi les bronches et facilite les expectorations.

Enfin, des compresses d'infusion corsée (prévoir deux fois plus de feuilles de sauge) soulagent les irritations de la peau et les ulcérations par ses vertus cicatrisantes, ainsi que les contusions.

Infusion* : Faîtes infuser 20 g de feuilles pour 1 litre d'eau bouillante et prenez 3 tasses par jour.

 

*

Antisudorale : qui empêche la transpiration, les sueurs profuses

Antispasmodique : Un antispasmodique (ou spasmolytique) est un produit permettant de lutter contre les spasmes musculaires.

 Infusion : L’infusion est une méthode d'extraction des principes actifs et/ou des arômes d'un végétal par dissolution dans un liquide initialement bouillant que l'on laisse refroidir. Le terme désigne aussi les boissons préparées par cette méthode, comme les tisanes, le thé par exemple.